Ruptures. Episode 23 de votre série spéciale Martine

Trahison, tromperie, pleurs… Une rupture, ça fait pas rêver. Mais entre les mains habiles de votre Martine favorite, la plus cruelle devient réjouissante. Ô rage, ô désespoir, c’est fini. Bonjour vengeance. Pour tous ceux qui en peuvent plus des « il m’a trop prise pour une conne » et des « T’façon, elle sait pas c’qu’elle veut, celle-là », venez savourez une ptite rupture bien d’chez nous. Top 30 des meilleures séparatations.

Cocue mais pas vaincue

Vivre un an de sa vie avec quelqu’un et découvrir qu’au final, on aurait mieux fait de s’abstenir, c’est quand même triste. Combien de copines ont appris que leur mec était un fan de couguars ou de sites de cul bizarres ? Combien de double vie, de double jeu, de double discours ?

Florence (si, si, toujours la même, je vous jure) a vengé TOUTES les filles dupées… Parce qu’à un moment donné, ça passe plus. Grâce à elle, j’en connais un qui aura du mal à choper par chez lui durant les quinze prochains jours…

1,2,3… 25 !

L’histoire classique. Des potes de potes, une soirée « rugby » dans un bled par chez nous. Bref, Florence se met – après moult péripéties – en couple avec Julien. C’est mignon, tout beau, tout frais. Après quelques temps, elle devient « la femme de sa vie », « la mère de ses enfants ». Mais à quel prix ?

A partir de là, tout part à vau-l’eau. Florence s’emballe à mort. Elle choisit presque sa robe de mariée et rêve du prénom des enfants (Fleur et Paul, au passage). Evidemment, il se mette à la cuisine ensemble et elle passe SA VIE à s’occuper de lui.

Chez elle, le « je » se transforme en « nous » et même ses copines les plus réticentes commencent à envisager d’éventuellement apprécier Julien. « Un mec qui la rend si heureuse est forcément bien au final ?! »

Fin du conte de fée

Un an et des brouettes plus tard, retour à la réalité. Du jour au lendemain, sans crier gare, il la largue. Et de façon dé-gueu-lasse en plus. Un soir, il rentre pas. Elle l’appelle, il ne répond pas. Aux alentours de 25 clopes et demi plus tard, elle reçoit LE message. Julien la quitte, sous un prétexte fallacieux. Du genre « je vais te rendre malheureuse » et compagnie. Donc Florence est seule, chez eux, entrain de pleurer. Et lui, tranquillou à se siroter des bières, devant un match, chez des potes.

Là, déjà, on a un doute. On se dit que finalement, on était allé peut-être un peu vite en besogne en l’adoubant « mec de l’année ». Eh bé on a pas été déçus du voyage ! Comme très souvent dans ce cas-là, heureusement qu’il y a les amis ! Le lendemain, elle sort, apprend par « une amie » que Julien a fricoté avec une minette le week-end auparavant.

Le surlendemain, rebelote. Une pote, ayant appris la rupture, l’appelle pour lui dire qu’il a couché avec au moins deux meufs différentes durant les deux dernières mois. Et le jour suivant, c’est cadeau : l’ex de Julien, celle qui a pourri la vie de Florence pendant toute leur relation ( l’ex qu’on déteste) lui envoie un message. En gros, elle s’est tapée Julien pendant les six premiers mois de son couple avec Florence.

Vous imaginez un peu ? Ni une ni deux, le conseil des copines est réuni. Intervention d’urgence. Le thème ? Bonne vengeance facebook. Histoire d’avoir de l’audience…

C’est cadeau… A mon avis, il plantera pas son ballon de sitôt…

Avec 44 personnes, on a même des remplaçants !

Martine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s