Tout a une fin

Tout est UNE histoire de fin. La fin d’une présidentielle pour une Martine. La fin du succès littéraire d’une autre Martine, celle de notre enfance. La fin de la mode des rayures. La fin du journalisme à la papa. La fin de l’ère du rock. La fin du zouk en boite (enfin espérons le). La fin d’une bière à la violette. La fin de la tectonique. La fin du monde ? Peut-être un jour la fin des blogs. La fin du nucléaire. Des slims. De l’été.

Et heureusement que tout finit. Le tout est de savoir apprécier la fin autant que le départ. Le reste est une question de chemin.

Reprenons au début

Mais si tout s’achève, tout a aussi un début. Comme dirait l’autre, « Il faut partir à point ». Le début d’un siècle. Celui d’une crise. Les balbutiements d’un site d’information. Le début des voitures à eau. Le commencement d’une série télévisée. L’amorce d’une discussion entre trois amies journalistes. L’origine d’un mouvement d’indignés. L’aurore d’un projet. Le renouveau de la moustache. La naissance d’un mythe, incarné par Charles Brandon.
Peut-être le début d’un site web apprécié.
En espérant que la fin ne vienne pas tout de suite.

Les Martines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s