Des super héros comme on les aime dans Avengers

Un homme avec un gros marteau, un autre en collant ou une version écolo du super héros ! Même si les cultissimes Wolverine et Spiderman ont été éjectés du casting, The Avengers offre un bon condensé d’héros aux corps bodybuldés. Votre Martine passe les troupes en revue.

La fine équipe rassemblée en 2012 !

Pas besoin de le répéter. « The Avengers , c’est de la bebom ! ». Clairement, le spectateur en prend plein les yeux. Non seulement, les scènes de combat sont bien menées mais pour une fois, la 3D apporte une réelle plus-value. Bref, tout est parfait. Mais ce film doit tout à ses charismatiques héros .

Dans la catégorie, « Super héros avec un gros cerveau », on a du choix.

Tony Stark, le cynique IRON MAN

Le « génie excentrique, milliardaire,  playboy et  philanthrope » a indéniablement l’esprit le plus incisif de la bande des Avengers. Alors que tout le monde retient le docteur Banner de se transformer en Hulk, il lui confie être un grand fan du géant vert. Et le génie n’a pas sa langue dans sa poche. Il trouve des surnoms ironiques à ses coéquipiers comme « Point Break » pour Thor ou « le glaçon » pour Captain America.  Masochiste ? Peut être un peu. Avec son armure de combat tout droit sortie de la Silicon Valley, il n’hésite pas à aller au devant du danger. Un VRAI super héros mégalo. Sous les traits de l’excentrique Robert Downey Jr, Iron Man nous fait rire aux éclats tout en sauvant le monde. L’homme parfait ? Il s’en approche.

Bruce Banner, alias Hulk

Son intelligence en fait un super héros typique du XXI ème siècle qui trouve des solutions grâce à des théorèmes scientifiques. Barbant ? Pas vraiment. Dès qu’il arrête de contrôler sa colère (sûrement à l’aide de positions de yoga), il se transforme en l’incroyable HULK. Difficile alors de le maîtriser. Et le soucis, c’est qu’il met rapidement tout en pièce. Tout cela parce qu’un jour, le Dc Banner a voulu devenir un « Captain America Bis » ! La transformation n’a pas bien fonctionné. Même s’il culpabilise, heureusement qu’il est là le boloss vert. Car, y ‘a pas mieux pour défoncer les aliens!

Au rayon, « biscottos à gogo« , les amateurs de protéines sont ravis.

Steve Rogers, le soldat modèle 

Captain America est… perdu dans notre époque. Ce soldat « old school » devait combattre avec l’armée américaine et repousser les bochs. Au lieu de continuer sur sa lancée, il s’est retrouvé congelé pendant plusieurs décennies. Toujours aussi musclé, il a du mal à appréhender les évolutions du XXI° siècle.  Mais cela fait son charme. Et pour cause. C’est un SUPER HEROS à l’ancienne, qui veut accourir auprès des femmes en détresse ou se battre en faveur de la justice. Même s’ il n’est pas drôle, il brille par son intégrité et son patriotisme. C’est déjà pas mal. Alors ce super soldat balance de grands coups de bouclier, du haut de son costume très moulant. De quoi souligner les mois de gonflette de l’acteur, Chris Evans. Les stéroïdes n’ont jamais été mieux représentés.

Le demi-dieu légendaire à la chevelure peroxydée, Thor

Il a dû apprécier son excursion sur la terre ou les doux baisers de Nathalie Portman… L’homme aux bras d’un mètre de diamètre revient sur terre compléter la panoplie des Avengers. Mais il a un avantage de taille : son immortalité. A l’aide de son Mjolnir (son gros marteau), il met de nombreuses raclées à l’armée menée par son frère. Le tout sans abîmer son brushing de surfeur. La classe version cosmique. Seul regret, Nathalie Portman n’est pas là pour le récompenser.

Clint Barton, oeil de faucon (Hawkeye en anglais)

Pour les novices du genre, c’est le grand inconnu du film. A la différence de ses coéquipiers, il n’a pas de super pouvoirs (pas aidé par la science celui-là) , ni de blockbuster à son effigie. Au lieu de cela, il a un coup d’arc digne de Katniss Everdeen (la super héroine d’ Hunger Games). Que dire de plus ? Il est gentil et semble malin. Et il tire toujours dans le mile. Mais face à ses charismatiques « collègues », il reste sur la touche. Dommage super humain !

La touche féminine (INDISPENSABLE) de l’équipe

Natasha Romanoff, la Veuve noire

Une combinaison  moulante en latex sanctifie LA femme la plus belle au monde ( selon GQ). Elle aussi, a été brimée au niveau des super pouvoirs. Son atout ? Son talent d’espionne combiné à son agilité au tir. Son rôle clé est, entre autre, de déceler les secrets des GRANDS méchants. Et non, elle ne se déshabille pas pour cela. Mais Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D tout droit sorti de Matrix, aurait du faire appel à d’autres super héroïnes comme Elektra (super ninja) ou les X-women pour compléter la bande.

Avec une équipe éclectique, The Avengers atteint les sommets.

Sandra Cazenave

Publicités

Une réflexion au sujet de « Des super héros comme on les aime dans Avengers »

  1. Mais ouiiii !! C’est tellement cool ! Ca fait Paow, puis Shhhrouuff, et puis TATATATA et MIiiiiiong et à la fin ils sauvent le monde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s