Episode 19. Ruptures, votre série spéciale Martine

Qui n’a jamais passé deux heures au téléphone à réconforter une amie ? Qui n’a jamais préparé des litres de chocolat chaud et entassé des mouchoirs sales dans la poubelle ? Qui n’a jamais dit « les hommes, taçon, c’est tous des salauds » ? Rassurez-vous, je n’ai pas été douloureusement larguée : on ne largue JAMAIS une Martine. Mais franchement, j’ai quelques petites histoires de rupture plutôt savoureuses. C’est l’heure de vider son sac. Alors, pour venger toutes nos copines abandonnées, Top 20 des meilleures ruptures.

A l’espagnole

Celle-là, elle est pour les jeunes cool fun. Ceux qui sont partis en Erasmus parce que  issus de la génération L’Auberge Espagnole. Ceux pour qui Daft Punk rappelle leur première cuite et pas nécessairement Tron (Legacy).

Loin de moi l’idée de faire la morale. Juste rappeler qu’en termes de vengeance, il y en a qui sont plutôt calées. Bref, une rupture « old school ».

Notre douce et tendre Séverine part donc six mois en erasmus en Espagne. A Madrid. Je vous passe les détails. C’est la « night » tous les soirs, elle kiffe les « chicos » et la « cerveza ». Tellement qu’elle en oublierait presque Julien, le bon Français-qui-fait-du-rugby, qu’elle a laissé à la « casa ». Jusque là, rien de dramatique. Entre deux cours et deux bourres, elle vit finalement ce pour quoi elle était venue.
Comme dans le film de Kaplisch, Julien débarque un jour à Madrid pour rendre visite à sa chérie et découvrir la capitale espagnole. Évidemment, il découvre surtout Séverine dans les bras de Juan, Pablo ou Carlito, personne ne sait. On s’engueule, on pleure, on crie, on jure que plus jamais on recommencera et que c’était une erreur. Très étrangement, Julien accepte les excuses et repart dans l’Hexagone sans plus d’histoire.

Rupture ta mère

Autant vous dire que côté ibérique des Pyrénées, Séverine a bien, BIEN retenu la leçon. Elle est saaaage comme une image. Quinze jours après l’épisode Pablo, elle prend le premier avion vueling disponible, bourre son sac de cadeaux pour Julien et part fêter son anniversaire.
Pour les 25 ans de sa chérie, il a organisé une soirée surprise. Le thème ? Tapas et chiquitas. Hum, déjà, ça sent le traquenard.
Elle arrive à sa propre soirée d’anniversaire, trouve son Julien complètement rôti qui galoche une Paola. Elle va le voir, légèrement surprise et énervée. Il répond tout naturellement : « Ben quoi ? C’est pas comme ça qu’on fait en Espagne ? »

Martine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s