Norbert, le Bigard des fourneaux

 « On va avoir les burnes comme des raisins de Corinthe ! » Une phrase devenue culte dans l’émission Top chef. Pas besoin de monter sur les planches du Jamel Comedy Club pour faire rigoler les français. M6 a trouvé une perle, toute en finesse, Norbert.

Top chef, c’est pour beaucoup une énième émission-culinaire-de-télé-réalité-mais-pas-trop-non-plus. Pour certaines grands-mères (du moins celle de votre Martine), c’est une œuvre d’art. Ben quoi l’épluchure de carotte ébouillantée et combinée à une émulsion de choux, c’est magnifique pour mamie.

Quel regard mystérieux...

Votre Martine, quand elle passe ses lundis devant M6, elle se poile. Car qui dit Top chef, dit One man show. Oubliées la cuisine et la musique de la dernière chance. Une star est née il y a trois semaines. Norbert. Un condensé d’accent chti, de rouflaquettes et une personnalité haute en couleurs.

A star is born

Et le NONO fait le buzz sur Internet. Preuve en est le tumblr les expressions de norbert  avec plus de 1800 personnes qui aiment ça !  Enfin, sur la vie virtuelle facebookienne.

Au vue de son répertoire de petites phrases, on découvre le personnage. L’homme, que dis je. Norbert en 5 points pour vous :

Norbert, c’est un romantique ou comme disent les poètes « un amoureux de l’amour ». Outre sa « petite femme », il voue une passion infinie à la cuisine. D’ailleurs il l’a confessé, « Je suis infidèle avec la cuisine ». Alors même si les assidues de l’émission préfèrent la macho-attitude du regretté Denny ou la candeur de Ruben, Nono c’est le coup de cœur des Martines.

Plus que cela, Norbert vit une relation extra conjugale avec la viande. Boeuf, lapin, mouton : il les aiment toutes. Il n’y a qu’a voir comment Norbert la manie. Des coups de couteau sec, pour la trancher avec « respect ».

Nono, c’est également un homme franc. Ou comme on dit  » brut de décoffrage ». Alors non, il ne prend pas de pincette et ne commente pas le pourquoi du comment. Mais l’homme parle naturellement. Au risque parfois de devenir incompréhensible.

A écouter son vocabulaire on pourrait presque entendre un spécialiste en anatomie. « Cul » est son mot favoris d’ailleurs.

Séquence émotion oblige… Norbert n’a pas eu une vie facile. Pour en arriver là, il a affronté un parcours semé d’embuches. Les larmes aux yeux, il avoue vivre cette « aventure » comme une revanche. Et veut prouver (à tous les petits péteux qui se moquaient de lui, « dans ta face ») que c’est devenu un homme bien. Séquence émotion, je vous avais prévenu.

Norbert, c’est le cousin éloigné de « Pascal le grand frère« . Alors quand la petite Noémie galère, il l’aide. Pareil avec les autres. Pas de boxe pour les remettre sur le droit chemin, mais des boutades et de l’entraide (et des grands coups de couteau). Alors, on ne peut qu’aimer Norbert …

Sandra Cazenave

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s