Top Chef : des casseroles à twitter

Lundi soir, tout le monde (enfin presque tout le monde) était en train de saliver devant sa télévision. Et pour cause. C’était le retour de Top Chef. Cette émission est un condensé de mets distingués et de personnalités hautes en couleur. Un régal pour la twittosphère !

« Ce n’est pas très fin, je m’attendais à plus de raffinement » Une critique relevée dans le 3000 éme épisode de l’émission « Un dîner presque parfait ». Si le concept ne vous plait pas, il y a d’autres choix qui s’offre à vos papilles.  Petits plats en équilibre sur TF1 ou Masterchef au Printemps. Et actuellement, on suit les conseils de Christian Constant et les coups de gueule de Ghislaine Arabian sur Topchef.

Comment résister à l’aura du cuisinier officiel d’M6, Cyril Lignac? Tout le monde le connaît. C’est tout de même lui qui a sorti le cultissime « t’as jamais mangé de brocolis ? C’est incroyable ça ! » lors de sa visite des cantines française. Car oui, Cyril est dans toutes les cuisines. Mais il ne faut pas oublier le rôle du présentateur « passe-partout ». Entre Pekin Express et La meilleure danse, Stephane Rotemberg présente Top Chef. Et il est pro. En atteste le tweet de la candidate de la saison 2, Tiffany Depardieu:

 LE BON MELANGE

Lundi, la compétition Top Chef a commencé. Même si les épreuves culinaires donnent le rythme, le plus important reste la découverte des candidats de cette troisième saison. Comme la très nature  (ce qui veut dire « accro au bio ») et déjà éliminée Amélie ou Norbert, l’homme raffiné par excellence : « Je vais lui décoller les poils, ils vont lui rester dans le slip » (en parlant de la chef Ghislaine Arabian).

Il y a aussi de quoi râler dans les chaumières. Non, on ne parle pas de l’élimination de Gérald qui avait pourtant tout tenté avec l’assiette « met-de-luxe-tape-à-l’-oeil » , saint-jacques et langoustine.  Mais de Denny Ambroisi, le MACHO italien. Enfin, le meilleur cliché sélectionné au casting. Les chiennes de garde risquent d’aboyer face à ses délicates tirades telles que « j’aime pas qu’une fille s’impose sur moi » ou  plus distingué « la cuisine et le sexe, je crois que ça marche en même temps ». Et il y a, bien évidemment, celui que l’on ne présente pas. Ruben, le petit prodigue qui n’a pas pris de cours de cuisine (mais qui a gagné le COMBAT des régions d’Un diner presque parfait, et ça c’est la classe). Le benjamin du concours a remué Twitter lundi soir.

TOP CHEF, CREATEUR DE FRINGALES

Top chef, c’est aussi un créateur de gargouillis. Et de frustration. Après avoir mangé nos pates chinoises plutôt fades, on regarde un programme avec un goût amer. Alors que certains font flambé des st jacques, on se ronge les ongles de faim. Au moins, on a tous un point commun avec les candidats de Topchef. Et c’est un twittos qui le soulève. A méditer.

Le casting est encore une fois épicé. Il y a la jolie fille, l’italien macho, le petit jeune, Carl le belge ou Juan le canon colombien. Ces caractères divers risquent de faire exploser l’audimat.  Rappelez vous durant la première saison, Brice Morvent avait laissé roussir le beurre de Pierre. Pour ce chef, « c’est les règles de la compétition. »  Il ne reste plus qu’a attendre les batailles de poeles !

Sandra Cazenave

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s