Nadine Morano, nouvelle star de Twitter

A cinq mois du premier tour de l’élection présidentielle, Nadine Morano fait une entrée remarquée sur le réseau social Twitter. La Ministre chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle tire à tout-va sur la gauche. Une présence qui n’est sûrement pas le fruit du hasard.

Nadine Morano, une twitteuse hors pair

« Moscovici sur RTL en donneur de leçon en dignité… D’après la presse il aurait échanger des SMS salaces avec Dsk…». Voici le genre de message laissé par Nadine Morano sur le réseau social Twitter.
Depuis Noël et son apparition dans la twittosphère, la Ministre chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle attend la nuit tombée pour lâcher ses déclarations.

Ses cibles favorites? Hollande et la gauche en général. Personne n’échappe à la verve de la sarkozyste. Même la journaliste et compagne du candidat PS, Laurence Trierwiller, y a droit. Cette dernière avait posté : « Non vraiment, j’ai essayé, mais c’est au-dessus de mes forces. Je me désabonne, bon courage à ses followers. Adieu Nadine ! ». La réponse de celle-ci ne s’est pas faite attendre : « Non, pas adieu, au revoir. Rendez-vous le 7 mai pour un café. ».


Les twittos en raffolent. En atteste les déjà 18 481 personnes abonnés à ses messages de 140 caractères. Mais cette utilisation ne dessert-elle pas la fonction de ministre ?

Twitter, un nouveau porte-voix


« Il faut garder une certaine réserve quand on est ministre, cela ne donne pas forcément une bonne image de nous » explique un des collègues de Nadine Morano au journal Le Parisien ce matin.
Car avec la Ministre de l’apprentissage, si le dérapage n’est jamais loin, les fautes d’orthographes ou de frappes s’accumulent. En atteste le « échanger » du tweet visible plus haut. Et certains messages provoquent l’hilarité chez les twittos : « Je tape plus vite que mes doigts mais je corrige aussi vite que ma pensée ».


Mais Nadine Morano se défend : «J’ai le sens de la formule et de la répartie. Je n’y peux rien, c’est inné ». Et assure qu’elle se sert du réseau social comme d’un porte-voix. « Je me sers aussi de Twitter comme on fait une déclaration à l’AFP. ».
Mais finalement, est-ce que ce porte-voix ne servirait-il pas plus à engranger des voix en vue du scrutin présidentiel ?

La présidentielle se joue aussi sur Twitter

A cinq mois de la présidentielle, l’apparition sur le réseau de Nadine Morano n’est sûrement pas le fruit du hasard. Les politiques se multiplient sur Twitter. Ainsi, le Premier Ministre François Fillon y a fait une incursion remarquée sous le pseudonyme de @fdebeauce. Mais sans jamais converser.
Cependant, d’autres politiques ont une utilisation plus traditionnelle de Twitter. C’est le cas de Nathalie Kosciusko-Morizet. Avec plus de 100 000 followers, c’est l’une des premières à avoir investi le réseau social. Quotidiennement, la Ministre de l’Ecologie décrit son agenda, ses rendez-vous et explicite certains points à ses abonnés. Ce qui contribue à la bonne image de l’action gouvernementale. Loin des dérapages ou autres fameux clashs.
Les politiques l’ont compris, Twitter est un excellent outil de communication. Avec ou sans dérives.

P P

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s