Facebook Spy

« Facebook nous espionne ». Cette phrase revient souvent. Oui, le bébé de Mark Zuckerberg est aujourd’hui connu pour ses méfaits. Toutes nos informations personnelles sont enregistrées et stockées dans des bases de donnée que le réseau social peut utiliser à sa guise. Mais  soyons honnête, Facebook est le terrain de jeu idéal pour les apprentis espions.

Qui n’a jamais rêvé de trouver des informations compromettantes sur un ennemi ? Ou de connaitre les passions et les centres d’intérêt d’une « target »? Avouez le, tout le monde. Facebook est devenu le terrain de jeu préféré des curieux.

Alors, oui il faut être un peu commère. Mais une commère 3.0. Ici, les rumeurs ne se dénichent pas au coin de la rue ou en achetant son pain, mais à la lecture des statuts et des commentaires inscrits sur le réseau social. Les albums photo sont une malle aux trésors. Au fil des filatures, vous découvrirez des photos drôles (un ami avec un chat sur l’épaule), embarrassantes (une photo avec une coiffure de porc-épic) ou compromettantes (en train de flirter avec un autre que l’officiel). Un vrai régal !

Le top du top pour les espions ? Agatha, un système d´espionnage dédié au portail communautaire Facebook. Ainsi, votre patron ou votre petit ami peut lire vos messages privés. Le tout sans connaitre les mots de passe. Votre vie privée est violée. Vous êtes piégés ! On pourrait croire à un épisode d’une excellente série de science fiction. Et c’est la réalité.

SPYAPP, une application suspicieuse !


Les applications d’espionnage ont la côte. Spyapp a fait le buzz cet été. Cette application permet de pénétrer sur le profil de n’importe qui. De manière incognito.C’est simple. Une fois sur la page, des suggestions d’espionnage vous sont proposées : “votre ex? votre boss? Vos profs?”. A vous de sélectionner! Puis il vous suffit d’appuyer sur SPY. Mais le résultat décevra les plus curieux : ce n’est qu’un spam.

La surprise de Spyapp !

Cette campagne de marketing social révèle les envies de notre époque. « L’homme est un loup pour l’homme » disait Hobbes. Aujourd’hui le loup est devenu un espion amateur.

Rechercher des informations prend du temps. On ne devient pas un  espion en feuilletant les murs, c’est un travail de longue haleine. Un soucis survient : même si grâce à lui, je sais que « Steeve » est fan de Chantal Goya, il sait aussi que « j’aime écraser des chats » (pages que mes amis ne me pardonneront jamais).

Mais l’anonymat est conservé. Les invitations à savoir qui visite notre profil, sont des leurres, des arnaques. Vous pouvez continuer à faire du stalking (traquer) sans être démasqué. C’est la base du contrat social du site: nous pouvons consulter librement  quantité d’informations sur nos contacts.

Maintenant vous savez tout. Utilisateurs, vous êtes cernés. Big Facebook is watching you.

Sandra Cazenave

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s