Toulouse : les braquages des fêtes

Les Martines ont le regret de vous annoncer que l’article  » Barmaid, un métier dangereux  » a du être supprimé.  Bref, voilà un petit résumé.

Lieu de rencontre ou de fête, les boîtes de nuit ont aussi leur lot de problèmes. Ici, pas de reportages à la Zone Interdite sur le trafic de stupéfiants ou les magouilles d’argent. Un autre fléau assiège les discothèques toulousaines : les braquages. 

Attention ! La Ville Rose est victime des malfaiteurs. Ici, les cibles privilégiées des voleurs ne sont plus les bijouteries ou les magasins de jouet. Preuve en est, cinq attaques à main armée ont eu lieu le week-end dernier. Et notamment sur deux discothèques.

« Tout s’est joué en deux minutes » explique une employée d’une des discothèques. Armé de fusils, un gang a menacé les employés, à la recherche d’un hypothétique butin. Il n’y a eu aucun blessé.

Rien de nouveau malheureusement. Début septembre, la discothèque avait déjà été la cible d’un braquage. La secrétaire et trois autres personnes de la boîte avaient alors du donner l’argent du coffre. Le butin ? Plusieurs milliers d’euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s