Policiers niçois accusés de viol : 3ème jour de procès

Le 3e jour du procès des quatre policiers accusés de viol sur une prostituée s’ouvre ce mercredi à la cour d’assises de Nice. Accusé de viol aggravé, Gregory Levita comparait devant le tribunal. Il se défend et raconte sa version des faits, complètement différente de celle de la présumée victime.

3ème jour du procès des policiers. / Simon Gourru

« C’est la pire pourriture de Nice », confie Hedi Shaiek, témoin de l’affaire et ami de la plaignante. « C’est lui le meneur, sans lui, il ne se serait rien passé ». La présumée victime en veut beaucoup à Gregory Levita. « Les autres se sont laissés entraîner, explique-t-elle. Mais c’est lui qui a baissé la vitre à ma hauteur, c’est lui qui m’a fait monter, c’est lui de A à Z ! ». Selon Diane, le 21 février 2010, alors qu’elle racolait sur la Promenade des Anglais, un fourgon de policier s’est arrêté à sa hauteur et lui a demandé de monter à l’arrière du véhicule. « On t’emmène au commissariat, ou dans un quartier chaud de Nice si tu n’es pas gentille ». Se sentant prise au piège et menacée, elle se serait soumise aux actes sexuels.
« Elle a sorti ses seins, et s’est touché le sexe. »


« Je ne comprends pas pourquoi elle s’en prend à moi en particulier », plaide Gregory Levita. « On a tous reconnu notre participation, nous sommes allés ensemble dire la vérité ». Une vérité éloignée de la version de Diane. Selon eux, la jeune prostituée de 27 ans les aurait interpellé parce qu’elle avait été importuné par un homme « vêtu de sombre ». « Nous avons démarré le camion afin de chercher l’individu». Elle « avait chaud, elle a sorti ses seins, s’est touchée le sexe et les seins avant de caresser la jambe du collègue. S’il y avait eu la moindre hésitation ou le moindre doute, il ne se serait rien passé », ajoute-t-il.
« C’est incompatible ! Vous mentez ! »


L’accusation dévoile les incohérences de Gregory Levita. Comment a-t-elle pu caresser l’épaule d’un des policiers alors qu’elle était assise en face de lui à l’arrière de la fourgonnette ? « Ca me paraît étrange, lance Thierry Fusina, le président de la cour, photo de la fourgonnette à la main. Comment a-t-elle pu atteindre votre collègue ? Elle n’a pas un bras de un mètre cinquante de long ! » Comment a-t-elle pu sortir ses seins, alors qu’elle portait un soutien-gorge médical, après une chirurgie ? « Elle ne les a pas vraiment sorti, je me suis mal exprimé, se rattrape l’accusé. Elle les a légèrement dévoilés en se penchant ». Et elle aurait finalement « touché son sexe » par-dessus sa culotte. Me Fatovitch, avocate de la plaignante, tente de décrédibiliser le policier. « Vous avez eu un film porno à vous tout seul ! » La deuxième avocate, Me Vilaime, accuse : « C’est incompatible ! Vous mentez ! » Elle démontre que les quatre policiers ont eu le temps de se concerter pour avoir une version similaire des faits.
Que justice soit faite


L’avocat général conclut : « Vous aviez un critère pour l’embarquer dans le fourgon : le racolage. Mais vous n’en avez pas parlé. Et dans ce cas, il aurait fallu appeler le central directement. » Interrogée pendant la pause, Me Fatovitch explique qu’elle ne reçoit pas ce genre d’affaire habituellement. « La première fois que je l’ai rencontrée, Diane s’excusait presque d’exister. » Diane, quant à elle, subit ce procès comme si elle était l’accusée. « Je demande justice. Ils m’ont menacé, ils ont abusé de leur autorité. Mais on dirait que ce qu’ils ont fait n’est pas grave, parce que je suis une prostituée ». Gregory Levita, Loris Herrou et Thierry Tintorri sont poursuivis pour viols aggravés, et le quatrième policier, Benjamin Goll, pour non-assistance de personne en danger.

Camille Antoni

Publicités

3 réflexions au sujet de « Policiers niçois accusés de viol : 3ème jour de procès »

  1. Ping : Les trois policiers niçois acquittés | le journal de martine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s